Pro Musica
Ensemble choral Sainte-Foy-La-Grande

Accueil > Concerts > Fichiers midi > "Un requiem allemand" de Johannes Brahms, fichiers midi

"Un requiem allemand" de Johannes Brahms, fichiers midi

mardi 5 septembre 2017, par Hélène

Ein deutsches Requiem est une œuvre sacrée en sept mouvements, fruit des événements douloureux de la vie de Brahms. Sa composition a pris un certain temps (environ 14 ans) et a été achevée en 1868. Elle est finalement créée au Gewandhaus de Leipzig le 18 février 1869 par Carl Reinecke et l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig. Cette œuvre sera chantée par ProMusica en mai-juin 2018. En voici les fichiers midi en tutti et voix séparées :

Partie de l’œuvreTuttiAltoBasseSopranoTénor
Selig sind, die da Leid tragen
Denn alles Fleisch es ist wie Gras
Herr, lehre doch mich
Wie lieblich sind deine Wohnungen
Ihr habt nun Traurigkeit
Denn wir haben hie keine bleibende Statt
Selig sind die Toten, die in dem Herren sterben

"Ein indique la subjectivité du propos. Deutsches fait seulement référence à la langue de la bible de Luther ; Brahms a d’ailleurs confié à Karl-Martin Reinthaler, le chef d’orchestre de la cathédrale de Brême, qu’il aurait volontiers appelé cette œuvre un « requiem humain ». Le choix du terme requiem n’a également guère de sens, puisqu’il s’agit d’une Trauermusik où Brahms affirme le particularisme germanique avec force, redit la prière humble et confiante des luthériens, des Allemands du Nord, farouches devant la mort, qu’ébauchait déjà le Begräbnisgesang. Sans lien avec la liturgie, il tire son origine d’un genre fort rare, la cantate funèbre baroque, illustrée par le Musikalisches Exequiem de Schütz ou l’Actus tragicus de Bach [...]
Alors que la messe de requiem de la liturgie catholique commence avec la prière des morts (« Seigneur, donnez-leur le repos éternel »), Ein deutsches Requiem s’ouvre à l’inverse en mettant l’accent sur les vivants avec le texte « Béni soit leur chagrin : qu’ils en soient soulagés ». Cette vision humaniste et sacrée est visible tout au long de l’œuvre." (Wikipedia)

Documents joints

SPIP | | Plan du site | mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0