Pro Musica
Ensemble choral Sainte-Foy-La-Grande

Accueil > Concerts > Autres événements > Week-end répétition du "Requiem" de Mozart (5-6 avril 2014)

Week-end répétition du "Requiem" de Mozart (5-6 avril 2014)

mardi 8 avril 2014, par Hélène

Tout un week-end de travail sur le Requiem de Mozart, avec plus de 100 choristes chevronnés et un chef de chœur plein de feu ? Ça s’est passé à Ste-Foy-la-Grande en vue des 3 grands concerts de mai 2014 (Sarlat, Boulazac et Ste-Foy).

Le Chœur de Dordogne, l’Ensemble vocal de Périgueux et le Chœur l’Oreille en coin sont descendus jusqu’à Ste-Foy-la-Grande pour se joindre à Pro Musica et travailler le Requiem de Mozart, rassemblés par un chef de chœur, Bruno Rossignol.

Les choristes, et le chef de chœur en médaillon (photo C. Stroh)

Voici quelques conseils non exhaustifs de Bruno Rossignol aux choristes (d’après les notes de Gilles S) :
"Garder le rythme ! Ne pas le perdre dans les diminuendi. Être bien ensemble dans le rythme. Maintenir le tempo.
Respecter les nuances. Dans une phrase en forte suivie d’un piano subito : rester en forte et ne pas anticiper le piano subito pour garder l’effet de surprise. Les vocalises doivent être légères et dansantes.
Prendre de l’air avant certaines longues phrases en forte. On ne doit pas entendre de soufflerie !
Ne pas manger les consonnes. Faire les césures à certains endroits pour que le son soit plus beau. Les "s" en fin de phrases doivent être précis, présents mais discrets.
Respecter les sommets des intonations : le chant n’est pas monocorde.
Faire passer l’émotion, la peur ou la légèreté suivant les passages. Faire ressortir les mots montrant par exemple la gloire du Seigneur. Le Gloria doit avoir le son de cymbales.
Pour certaines longues phrases, oublier un peu les mesures et suivre l’intonation de la phrase. Écouter les pupitres qui précèdent l’entrée de sa voix."


La répétition était publique, quelques personnes y ont assisté.
Un repas pantagruelique a réuni les choristes, la pianiste et le chef après la répétition du dimanche matin. Tous mourraient de faim : une heure de chant valent une heure de piscine, dixit Patrick H !

SPIP | | Plan du site | mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0